Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 16:19

Il est important de savoir discuté respectueusement entre créationnistes et évolutionnistes mais pour certains points précis des théories d'origine il faut admettre la foi. Je m'explique : en ce qui concerne l'Arche de Noé ou les miracles de Jésus, j'admets que c'est par la foi que j'y crois. Pour la création, toute la Nature entière semble témoigner en sa faveur alors les appuis empiriques sont innombrables et je ne considère pas que c'est par la foi que j'accepte que le code génétique a un auteur intelligent pas plus que l'archéologue admet par la logique et la causalité qu'un outil taillé dans la pierre l'a été par une intelligence et non par l'érosion. Le raisonnement est purement logique.

 

Par contre, je rencontre peu d’évolutionniste qui peuvent admette que l’origine du code génétique sans cause intelligente (donc aléatoire) est de la foi pure et simple. Aucune logique, aucun mécanisme naturel connu ne peut engendrer de l’information fonctionnelle conjointement avec le code et avec le traducteur (ribosome + ARN synthetase) et ceci à partir de matière inerte.

 

Les évolutionnistes aiment bien " amortir " l’effet dévastateur (pour leur théorie) de la réalité scientifique en affirmant que tout s’est fait très, très, très graduellement (supprimant ainsi la possibilité de tester scientifiquement l'hypothèse). Mais comment un code apparaît-il graduellement ? (à chaque étape il doit être fonctionnel !!). Aucun gradualisme n’a été observé dans la Nature : tout ce qui vit s’opère avec le même code génétique. Même les mycoplasmes (les organismes unicellulaires les moins complexes) ont les mêmes 4 bases, les ribosomes et les ARN synthétase.

 

La dernière excuse que j’entends souvent est : la science découvrira plus tard. Étonnant non comme réponse ? Je pensais que la science fonctionnait avec ce qu’elle a aujourd’hui. Dans le futur, les chances sont grandes (si la tendance se maintient) pour que les théories d’abiogenèse deviennent davantage ridicules. Il y a 2 siècles, la cellule était perçue comme une enveloppe remplie d’enzymes. Je peux comprendre qu’on ait pu penser momentanément à une origine magique et miraculeuse d’un agencement de molécules. Mais l’avancement de la science a montré que la cellule vivante la moins complexe (la bactérie Mycoplasma Genitalium) est aussi complexe qu’un ordinateur avec 480 programmes (gènes) opérationnels. L’intégrité scientifique et l’honnêteté intellectuelle serait de changer de cap en ce qui concerne l’origine de la vie. Il faut s’adapter à ce que la science nous enseigne. On peut toujours s’inventer des histoires farfelues et intestables (cellule à ARN comme ancêtre) mais cela ne fait que repousser le moment où la communauté scientifique devra admettre un changement de paradigme.

 

Là où il y a de l’information et un processus qui l’opère, il y a forcément un ingénieur intelligent. C’est un principe simple de causalité et cela n’a rien à voir avec la religion. Mais il est clair qu’il y a forcément des implications positives pour la foi en Dieu, je l’admets.

 

Tout le monde a le droit à sa croyance mais quelqu'un qui me dit que l’origine sans cause intelligente du code génétique et de l’information génétique n’est pas le plus grand miracle et qu’une foi démesurée est requise pour y croire, et bien à mon avis je dois lui dire qu’il manque d’honnêteté envers lui même. En tant que mathématicien une telle affirmation est 1 000 fois pire que croire au père noël et ceci pour toutes les raisons évoquées mais aussi parce que le nombre de permutations possibles pour une séquence de 1000 bases avec 4 choix par emplacement est de 10Exp600. On parle ici d’un seul gène de 1 000 bases et je vous informe que chez M. genitalium on trouve déjà des gènes de 4 000 bases. Quand on pense que le nombre d’atomes de l’Univers est estimé à 10Exp80, ça fait réfléchir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Josias - dans lifeorigin
commenter cet article

commentaires