Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 14:50
C’est en 2001 que la Discovery Institute a mis en ligne une déclaration contre le monopole idéologique de l’évolution et surtout contre le statut dogmatique de cette théorie. 

La déclaration est formulée ainsi :   

« Nous sommes sceptiques face à l’habilité des mutations aléatoires et de la sélection naturelle d’expliquer la complexité de la vie. Un examen soigneux des preuves de la théorie darwinienne devrait être encouragé. »

Depuis ce temps, environ 700 scientifiques ont signé cette déclaration. La liste des noms, universités et titres est fournie dans le document (voir « sources »).
Un des signataires, le Dr. Michael Egnor, affirme :   

« Nous savons intuitivement que le Darwinisme peut accomplir certaines choses et ne peut accomplir certaines autres. La question est qu’elle est cette borne ? Est-ce que l’information contenue dans les organismes vivants va au-delà de cette borne ? Les darwinistes n’ont jamais fait face à ces questions. Ils ne se sont jamais demandé scientifiquement si les mutations génétiques et la sélection naturelle pouvaient générer le contenu d’information des organismes vivants. »

Dans un autre ordre d’idée, une conférence est organisée en Australie (Altenberg , juillet 2008) afin de rassembler des biologistes de haut niveau pour échanger sur la théorie de l’évolution :  

« … un rassemblement de 16 biologistes et philosophes « rock star » (…) qui reconnaissent que la théorie de l’évolution qui est acceptée par la plupart des biologistes et qui est enseignée dans les classes aujourd’hui, est inadéquate pour expliquer notre existence. »

Un des intervenants du groupe, Stanley Salthe, s’exprime ainsi : 

« Oh bien sûr que la sélection naturelle a été démontrée … le point intéressant, cependant, est que cela a rarement, si ce n’est jamais, été démontré pour avoir quoique ce soit à voir avec l’évolution, dans le sens de changements long-terme dans les populations »

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Stanley Salthe
, Ph.D. zoology (U. Binghamton)

Dr. Egnor est professeur de neurochirurgie (U. New York), gagnant d’un prix honorifique pour la chirurgie du cerveau et nommé un des meilleurs docteurs de New York selon le New York Magazine.

Sources : “Altenberg! The Woodstock of Evolution?” Scoop, Independent News (4 mars 2008http://www.scoop.co.nz/stories/HL0803/S00051.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Josias - dans Évolution
commenter cet article

commentaires

Camel 20/07/2009 23:50

Voyez même les plus grand scientifiques on parfois leur coup de geule contre l'évolution !A force de prétendre que l'évolution est un fait on cherche les preuves QUE DANS CETTE DIRECTION ! il est donc logique que tot ou tard on tombe sur un fossile qui nous arrange ! on ira pas chercher ailleur ou plus loin car l'évolution est un fait ! si les scientifiques ce bouge un peu et fouille et étudie d'une maniére plus général et large il risque de tombé sur de sacré controverse ! pour preuve il tombe souvent sur des controverse PAR HASARD qu'il on du mal par la suite a expliquer ! c'est pour ça qu'il s'obstine a fouillez les origine de l'homme en afrique et pas ailleur, si déjà il tombe par hasard sur des controverse qu'est que ce sera si ils y mettent du coeur a chercher "ailleur" ? Le pire c'est que les gens croit vraiment qu'il s'agit ici d'une attitude scientifiques tous a fait rigoureuse ! cette articles démontre que les scientifiques veulent que les chose change mais je pense qu'il veulent une théorie de l'évolution "new age" pour dire de lui donner un style plus comtemporain ! et donc plus charismatique...;)