Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 19:59

Question typique d’un évolutionniste : Je veux seulement savoir si 95 % des biologistes sont des abrutis ou seulement 5% d'entre eux. Pour l'instant la balance penche en effet fortement d'un côté (évolutionniste), vous pouvez prouver qu'ils ont tort?

 

Réponse : La science n’est pas un concours de popularité. La grande majorité des biologistes n’adhérent pas maladivement à l’évolution pour la raison principale que leur champs de recherches ne touche nullement les théories des origines. Étudier le fonctionnement d’une cellule ou d’un animal ne demande pas de savoir s’il a évolué ou été créé. Dans n’importe quel des cas, son ADN va se répliquer tel qu’observé, par exemple.

 

Ensuite, la notion de paradigme en science doit être considérée. Des théories totalement prouvées comme fausses ne disparaîtront qu’à la mort de leurs propagandistes.

 

Certaines « preuves » de l’évolution sont des fraudes ou erreurs vieilles de 120 ans et n’on été retirées des manuels scolaires que très récemment. Exemple : « l’argument » embryologique basé sur les esquisses de Ernst Haeckel (le « père » de l’écologie mais tout de même un scientifique peu intègre et fanatique darwiniste).

 

C’est une démonstration parmi d’autres que l’évolution est très peu étudiée et remise en question (mais souvent assumée comme vraie) au point qu’une des plus grandes fraudes scientifiques a été recopiée pendant 120 ans !  

 

La fraude de Haeckel est utilisée dans le livre « le miroir du monde » rédigé par nul autre que le grand défenseur de l’évolution au Québec : Cyrille Barrette. Il est Ph.D. en biologie et a écrit 2 livres très récents sur les théories d’origines. Il fait partie du 1% des 95% qui s’appliquent spécifiquement aux théories des origines et pourtant il a recopié une fraude qui avait déjà été décelée à l’époque de sa publication par les experts de l’époque. Tout ceci en dit long.

 

Citation à ce sujet :

 

Boyce Rensberger, How the World Works, William Morrow, NY, 1986, pp. 1718.

 

« Il est nécessaire de révéler un peu d’information sur comment les scientifiques travaillent, ce que les livres ne vous diront pas habituellement. Le fait est que les scientifiques ne sont pas aussi objectifs et impartiaux dans leur travail que ce qu’ils voudraient que l’on pense. La majorité des scientifiques forment leur idée sur le fonctionnement du monde non pas au travers d’un processus rigoureusement logique mais plutôt au travers d’intuitions et de suppositions. Comme tous les individus, ils croient souvent quelque chose comme étant vrai bien avant d’avoir assemblé les solides évidences qui convaincraient quelqu’un d’autre. Motivé par la foi dans ses propres idées et par le désir d’acceptation par ses pairs, un scientifique va travailler plusieurs années en sachant dans son cœur que sa théorie est correcte mais en inventant expériences par-dessus expériences et en espérant que les résultats supporteront sa position. »

 

Article relié à ce sujet : Si tous les scientifiques sont évolutionnistes, l’évolution n’est-elle pas une théorie confirmée ?

http://www.creationnisme.ca/publication/articles/faq04.jsp?section=publication 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Josias - dans Évolution
commenter cet article

commentaires