Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 02:34

Les ingénieurs et biologistes de la Brown University ont joint leurs efforts pour étudier le vol des chauves-souris. Ces scientifiques cherchent à élucider les mécanismes et l’aérodynamisme qui conduisent aux capacités de vol extraordinaires de la chauve-souris. Les ingénieurs peuvent espérer en tirer un potentiel modèle pour des " micro-véhicules " aériens.

Leurs travaux ont été publiés dans le journal Bioinspiration and Biomimetics et résumés dans la presse de la Brown University.

Les ailes de chauves-souris sont hautement articulées et comportent plus de 2 douzaines de joints indépendants et une mince et flexible membrane pour les couvrir.  

« Les oiseaux et les insectes peuvent plier et tourner leurs ailes durant le vol mais les chauves-souris ont beaucoup plus d’options. Leur peau flexible peut capturer l’air et générer un soulèvement ou réduire l’attraction de différentes façons. (…) La flexibilité extraordinaire des ailes permet aussi à l’animal d’exécuter un tour à 180 degrés en une distance moindre qu’une demi-aile d’envergure. »

http://www.brown.edu/Administration/News_Bureau/2006-07/06-082.html

 

Biomimétique et causalité

La biomimétique (s’inspirer des innovations biologiques pour l’ingénierie) est une science grandissante et elle rend le témoignage que ce sont premièrement les conceptions dans la nature qui sont supérieures aux équivalents conçus par les ingénieurs humains.

Par un argument de causalité, nous concluons aisément que l’intelligence pour concevoir les systèmes biologiques doit être supérieure à l’intelligence combinée des ingénieurs humains, ce qui est parfaitement consistant avec la théorie créationniste : la cause antécédente est supérieure.

La thèse évolutionniste est tout à fait incohérente avec les faits scientifiques : elle impliquerait que la cause antécédente est moindre que l’effet, c’est-à-dire que la matière inerte, non intelligente, non auto-organisatrice, non porteuse d’information sur l’aérodynamisme, soit la cause de systèmes prodigieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yolive 19/08/2011 12:53



Vous partez du principe qu'une intelligence a inventée la chauve souris. Pouvez démontrer cela? Avec une preuve tangible je veux dire? Mais admettons.


Un mirage 2000 peut atteindre 2700km/h. Aucun animal ou insecte volant n'en est capable. Si je suis votre postulat, l'intelligence antécédente n'était pas très forte.Quel rapport? Les avions sont
directement inspirés du vol planné des oiseaux, c'est même un des premiers exemple de biomimétisme.


L'intelligence antécédente a-t-elle créée un animal capable d'aller sur la lune?


Ainsi en suivant votre postulat j'en déduis que l'intelligence a l'origine de la vie sur Terre a tout de même des lacunes en motorisation, aérodynamisme, etc...


De même Dieu était il obligé d'inventer le ténia et autres parasites?


Il est plus raisonnable d'imaginer que la vie évoluant a généré progressivement des "systèmes" biologiques remarquemblement efficaces et que notre intelligence est bien en peine de les reproduire
à l'heure actuelle, car il serait arrogant de prétendre comprendre et reproduire des millions d'années d'évolution en quelques années ou décennies d'ingénièrie.