Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 00:44

La résistance aux antibiotiques provient de 2 phénomènes et aucun n’appui l’évolution et même ils détruisent complètement l’idée que le " mécanisme " mutations-sélection naturelle produirait du nouveau matériel génétique fonctionnel.

 

Le transfert de plasmide. Les mutations n’ont rien à voir ici. Les bactéries du sol qui vivent dans le même milieu que les champignons d’où on extrait les antibiotiques possèdent, de toute éternité, des gènes de résistance. Ces bactéries peuvent transmettre ces gènes par transfert de plasmide à des bactéries infectieuses et ainsi " transférer " la résistance à une autre espèce de bactérie. La sélection naturelle fait le reste.

 

Mutation – sélection (" évolution ") : par exemple, une mutation peut causer une déformation de l’enzyme ciblé par l’antibiotique. L’enzyme perd de son potentiel réactionnel mais l’antibiotique ne peut plus s’y fixer. Donc, la bactérie survit, se reproduit et " devient " la nouvelle espèce.

 

Dit plus simplement : On sait que les enzymes fonctionnent comme « la clé dans la serrure ». L’antibiotique a une affinité avec un enzyme vital de la bactérie : il se lie, comme la clé dans la serrure, à l’enzyme cible et le neutralise. Résultat ; la bactérie meurt ou ne peut se reproduire. Maintenant, imaginez qu’une mutation génétique induit une déformation légère de « la serrure » (l’enzyme vital), juste assez pour que « la clé » (l’antibiotique) ne puisse plus s’y lier. Résultat : la bactérie survit en autant que l’enzyme vital n’ait pas trop perdu de son potentiel réactionnel. Elle est « handicapée » dans le sens où son fonctionnement global est moins efficace qu’avant la mutation mais au moins elle survit.

 

Quel est le résultat concret dans le cas 2 : Aucun nouveau gène additionnel n’est produit ; ce que les évolutionnistes disent pourtant être capable de démontrer. Ensuite : une bactérie handicapée dont le potentiel biologique est réduit. La bactérie doit produire plus de l’enzyme en question pour opérer ses fonctions biologiques au même taux qu’avant.

 

Ce qui est véritablement démontré dans cet exemple c’est que le procéder mutations / sélection produit des êtres dégénérés.

Une bonne main d’applaudissement pour nos amis évolutionnistes qui se sont tirés dans le pied avec cet exemple pourtant très popularisé. Le plus frappant est certainement l’incompréhension totale des évolutionnistes en ce qui a trait aux mécanismes qui mènent à la résistance : ils ne les connaissent que très superficiellement ce qui fait qu’ils continuent de populariser largement cet " argument " qui pourtant démontre l’improductivité de la théorie évolutionniste.

Voir mon article complet à ce sujet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Josias - dans lifeorigin
commenter cet article

commentaires