Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 16:44

Flagelle1La cellule n’a pas fini de nous étonner. Le "cil principal" des cellules est une structure qui avait été classifiée par les évolutionnistes comme inutile.  Des études récentes ont permis de constater que le cil principal est tout sauf inutile ; il agirait comme un GPS au sein de la cellule.

 

 

 

Toutes les universités du monde ont des projets de recherches divers afin d’élucider le fonctionnement des milliers de structures cellulaires. Déjà les bactéries, ces cellules beaucoup moins complexes que les cellules végétales et animales, montrent des structures dont nous n’en finissons plus d’étudier.

flagellumPar exemple, le flagelle de la bactérie est depuis fort longtemps un centre d’intérêt. Cette structure locomotrice qui se trouve par centaines d’exemplaires à la surface des bactéries est d’une ingéniosité extrême. Il est composé d’environ 60 parties différentes. Des engrenages, rotors, filaments, joints, etc doivent être fabriqués dans la bactérie, transportés et assemblés au niveau de la membrane bactérienne.

 

Études sur le GPS de la cellule

cilia-and-flagella2Une équipe de chercheurs de l’université de Copenhague au Danemark s’est intéressée au cil principal présent sur la majorité des cellules animales. Les résultats de leurs recherches sont présentés en ce mois de décembre 2008 à l’American Society for Cell Biology.

 

 

 

Science Daily  rapporte :

« Le cil principal, une structure isolée et analogue à une antenne se trouvant à la surface extérieure de presque toutes les cellules humaines, oriente les cellules afin de bouger dans la bonne direction et à la vitesse requise pour guérir les blessures, tout comme un GPS (« Global Positioning System ») aident les bateaux à naviguer jusqu’à leur destination. »

 

cilia-and-flagellaCet organite cellulaire détecte un facteur protéique associé avec la présence d’une blessure. Lorsque le cil principal est stimulé par ce facteur protéique, il dirige les cellules « fibroblastes » vers la blessure.

 

 

Christensen résume ainsi :

« La découverte réellement importante est que le cil principal détecte les signaux, ce qui indique aux cellules d’engager leur compas de lecture et de bouger dans la bonne direction pour fermer la blessure »

 

Structure inutile vous disiez ?

Les études sur le cil principal ont misent en lumière une autre fausseté issue de la théorie de l’évolution. Cette structure avait été décrite par les évolutionnistes comme étant un vestige, c’est-à-dire une structure aujourd’hui inutile mais héritée d’un ancêtre de la cellule. Cet ancêtre (inconnu et inexistant aujourd’hui …) aurait eu un cil principal fonctionnel mais en évoluant, la fonction de ce cil serait devenue inutile et inopérante (du lamarckisme déguisé …).

Science Daily  conclut ainsi :

« Autrefois décrit comme un organite vestigial abandonné par « l’époussetage évolutionniste », le cil principal, dans la dernière décennie, s’est élevé comme un détecteur cellulaire vital à la racine d’un large éventail de troubles de santé (…) »

 

Dans la théorie créationniste, chaque organe et structure biologique a été conçu pour l’organisme qui le porte.  Si aucune fonction n’est connue actuellement pour un tel organe, nous prédirons alors que la science finira par la trouver.

 

C’est très exactement se qui s’est produit dans ce cas de biologie cellulaire aussi bien qu’en anatomie humaine : rappelons que chez l'humain, une centaine d'organes dits vestigiaux avaient été répertoriés au début du 20e siècle. Pourtant l’avancement de la science a permit de mettre à jour la fonction biologique de chacun d’eux. Même le coccyx et l’appendice ont bel et bien des fonctions importantes (points d’attachements de muscles et fonctions lymphatiques, respectivement).

 

Le point capital qui ressort de ces constats scientifiques est que la théorie créationniste se montre supérieure au niveau prédictif que la théorie de l’évolution qui n’accumule que des déboires.

 

Source:

Primary Cilium As Cellular ‘GPS System’ Crucial To Wound Repair (25 décembre 2008) http://www.sciencedaily.com/releases/2008/12/081217190330.htm

Partager cet article

Repost 0

commentaires

posta01 10/07/2013 15:33


Bonjour,


Je parcourais à nouveau votre site à la recherche d'éléments nouveaux qui viendraient soutenir le ("les" devrai-je dire) créationnisme(s).


Malheureusement, je n'y vois rien de bien nouveau susceptible de réfuter en quoi que ce soit les principes évolutionnistes.


Aussi, mon objectif n'étant pas de polémiquer sur des questions qui depuis longtemps ont trouvé leur réponse et pour lesquelles seuls les créationnistes pensent qu'il existe encore un débat à
leur sujet, (âge de la Terre, notion d'ancêtre commun, principe de descendance avec modification ou sélection naturelle) je souhaiterais en revanche vous poser cette question essentielle:


si comme vous le pensez, l'émergence et la complexité de la vie "s'expliquent" mieux en faisant référence à un principe créateur qu'aux simples forces naturelles, vous serez donc d'accord
j'imagine, pour admettre qu'un créateur capable de concevoir toute cette complexité doit être infiniment plus complexe que sa création. ce qui pose le redoutable problème suivant:


selon votre doctrine même, la complexité implique un créateur.


Aussi, comment pouvez-vous attribuer de la cohérence à votre doctrine si vous n'envisagez pas d'expliquez le créateur et son infinie complexité ?


Je crains que la seule issue possible soit de considérer que le principe de création n'explique rien s'il n'est pas capable de s'expliquer pas lui-même !


Par ailleurs, le concept de création est par définition indécidable (à la fois irréfutable et indémontrable) ce qui en fait une hypothèse définitivement non recevable scientifiquement.
(prouvez-moi le contraire)


Je n'ai rien contre la théorie des corbeaux rouges (il suffirait d'en trouver un) mais tous les corbeaux connus sont noirs !


Dans l'attente de vos pertinentes remarques.


posta01


 

Camel 01/07/2009 22:23

Contrairement a la philosophie matérialiste cet éxperiences prouve que tous a un rôle ! rien n'est la par hasard ! chaque organisme a sa place et remplie une fonction pour un but qui lui est assigné.